Dimanche 31 mai 2020

Pentecôte 2020

Louis Boschung, msc

Durant neuf jours, les apôtres s’étaient confinés dans la chambre haute. Pendant tout ce temps, ils ont prié avec tous ceux qui les avaient rejoints. Ils se sont organisés, en choisissant Matthias, par exemple. Surtout, ils attendaient avec patience celui que le Seigneur Jésus avait promis d’envoyer.

Durant près de neuf semaines, nous avons été confinés !  Et, après tout ce temps, nous nous retrouvons. Chacun sait comment il a vécu cette période étrange à laquelle nous n’avions pas été préparés.

Et aujourd’hui, en Eglise, nous fêtons la Pentecôte. Cela veut dire qu’il y a cinquante jours, c’était Pâques, et cette fête, nous l’avons vécue, chacun chez soi mais en communion étroite avec toute l’Eglise. Et même aujourd’hui, nous sommes une communauté réduite. Mais nous sommes l’Eglise rassemblée ! Comme les apôtres, nous recevons l’Esprit Saint.

A notre tour, nous sommes poussés par le même Esprit à sortir, non seulement de notre confinement mais aussi de notre peur pour annoncer, comme les apôtres, la bonne Nouvelle : le Christ est ressuscité et il nous envoie en mission !

Rendons grâce au Seigneur qui ne nous jamais abandonnés et qui désire nous voir commencer comme une vie nouvelle, où l’Esprit Saint aura toute sa place, pour que nous soyons les témoins joyeux de la Résurrection du Seigneur. Amen !